Les gestes vécus

De ma pratique du décor peint sur grands formats est née une réflexion sur le corps et la matière qui, aujourd’hui encore, guide mon travail. Formée aux arts énergétiques, j’ai effectué de nombreux séjours au monastère chinois de Bodhgaya en Inde du Nord, afin d’y pratiquer la calligraphie monastique et la peinture bouddhiste en les appréhendant du point de vue corporel.

Travaillant la matière à partir de mon propre corps, j’ai appris à ressentir le passage du Souffle pour conduire ce frémissement jusqu’au pinceau et le déposer sur le support. Mes oeuvres sont l’empreinte de ce moment vécu dans une écoute intérieure paisible. L’échange avec les spectateurs est essentiel pour saisir ce que les vibrations du tracé et des couleurs pourront apporter, au-delà de la satisfaction esthétique.