Le château du XVème

Scénographie complète de l’appartement du dernier étage de ce château du XV°.
– Une patine blanche sur les poutres amplifie le volume et éclaire les pièces principales.
– Le dragon de papier crée une animation en hauteur et habite cet espace de 6 mètres de haut. Il appelle immédiatement le regard à s’élever. Ses ondulations répondent aux découpes géométriques des poutres et apportent à la fois mouvement et légèreté. Bien sûr, il représente aussi le lien avec le passé du château moyenâgeux .
– Les poutres acquièrent une fonction nouvelle et « supportent » les éléments meublants, comme le banc suspendu dans la salle à manger et la mezzanine dans la chambre enfants.
– Le faux ciel crée une ouverture supplémentaire (une seule fenêtre existante dans le salon/salle à manger).
– Sa couleur répond à la patine outremer et cuivre sur les placards bas qui apporte une matière dense près du sol en tomettes.
– Un ciel de lit en voile de lin pour la chambre parents, toujours accroché aux poutres.
Mezzanine à 2 étages suspendue aux poutres pour la chambre d’enfants: pas de poteau au sol, l’espace est libéré. Le garde-corps en plexi permet de conserver visuellement l’espace ouvert.
Recherche du mobilier et des accessoires salon, salle à manger et chambres. Dessin des découpes courbes de la table blanche et du bureau réalisés sur mesure. 2013.
Partenaire: René Pavageau pour le dessin et les aquarelles de la mezzanine
Photos: Sandrine Roulet